Wall Street ouvre en légère hausse, à la veille de la Fed

21 Septembre, 2016, 00:29 | Auteur: Aubrey Nash
  • Nasdaq 20 septembre 2016

Vers 14H30 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average progressait de 70,06 points à 18.190,23 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 15,33 points à 5.250,35 points. L'indice élargi S&P 500 avançait de 11,76 points, soit 0,55%, à 2.135,50 points.

"Tous les yeux sont tournés vers le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) avec l'espoir qu'ils n'augmentent pas les taux", a indiqué Howard Silverblatt de S&P Dow Jones Indices.

Si la plupart des acteurs de marché doute d'une hausse dès mercredi, un resserrement monétaire lors d'une réunion ultérieure en décembre est jugée plus probable.

"Je pense que les chiffres décevants de l'immobilier ce matin ont été la dernière pièce d'une série de statistiques économiques qui n'entretiennent pas la perspective d'une hausse des taux par la Fed demain", a expliqué Michael James de Wedbush Securities.

La faiblesse des cours du pétrole et l'annonce par le département du Commerce d'un recul des mises en chantier de logement au mois d'août aux Etats-Unis n'ont pas semblé peser sur les cours mardi.

En revanche, un relèvement des taux ultérieurement, notamment en décembre, suscite beaucoup plus d'interrogations.

AAPL Apple 20 septembre 2016
AAPL Apple 20 septembre 2016 – Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La banque centrale américaine dira mercredi si elle décide ou non de resserrer sa politique pour la première fois de l'année et les investisseurs scrutent chaque indicateur américain à l'aune des potentielles intentions de ses responsables.

Le spécialiste du développement des traitements contre les cirrhoses, Tobira Therapeutics s'envolait de 712,45% à 38,51 dollars à la suite de son rachat pour 1,7 milliard de dollars par le laboratoire pharmaceutique Allergan qui perdait 2,36% à 239,51 dollars. Le titre prenait mercredi 0,03% à 31,73 dollars.

Les parcs d'attractions SeaWorld perdaient 3,86% à 12,20 dollars, après avoir réduit son dividende trimestriel.

Parmi les autres valeurs, le groupe informatique Intel gagnait 2,58% à 37,51 dollars après avoir relevé sa prévision de chiffre d'affaires trimestriel.

Le géant pétrolier ExxonMobil, dans le collimateur du gendarme boursier américain, selon les informations du Wall Street Journal, a perdu 1,54% à 82,54 dollars.

Le marché obligataire reculait légèrement, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montant à 1,705%, contre 1,687% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,454%, contre 2,436% précédemment. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Recommande: