Samsung démarre son programme d'échange du Galaxy Note 7

21 Septembre, 2016, 00:48 | Auteur: Aubrey Nash
  • Samsung démarre son programme d'échange du Galaxy Note 7

Alors que Samsung communiquait sur le programme d'échange de son Galaxy Note 7, les analystes de BayStreet Research dévoilaient leurs premières estimations de ventes pour la dernière phablette coréenne.

Cinquante-cinq incidents ont endommagé des biens matériels, ajoute le régulateur qui précise qu'il y a eu des départs de feu dans des voitures et même dans un garage.

Les consommateurs français ayant précommandé un Samsung Galaxy Note 7 vont bientôt pouvoir l'utiliser.

Mais l'opération de rappel qui s'ensuivit, manqua aussi de souplesse.

MàJ 13 septembre 2016 : Les cas isolés ne sont plus d'actualité et si cette pauvre Jeep a brûlé, elle n'est apparemment pas la seule victime...

- Une aubaine pour Apple?

Pour indiquer à ses futurs clients que leur Note 7 ne risque pas de leur exploser entre les mains et qu'il s'agit d'un modèle qui a été vérifié par la maison mère, Samsung a utilisé une signalétique dans le logiciel et sur la boîte.

La Consumer Product Safety Commission, qui s'occupe de la protection des consommateurs nord-américain, a émis un rappel officiel du Galaxy Note 7 pour les États-Unis. Tout d'abord un nouveau Galaxy Note 7 totalement neuf et surtout équipé d'une batterie non défectueuse. Mais le rappel planétaire en cours, pour cause de risques d'explosion de la batterie, va porter un rude coup à son image. En attendant, "Samsung demande à tous les possesseurs d'un ancien Galaxy Note7 d'éteindre leur téléphone et de ne pas le mettre en charge par mesure de précaution".

Plus de 22 milliards de dollars de capitalisation boursière, voilà combien Samsung a perdu après des plaintes des utilisateurs au sujet des smartphones qui explosent et s'enflamment. Plus ou moins. La génération des iPhone 7 avec une note *IP67 [1] revendique en matière de résistance à l'eau une endurance "jusqu'à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes ".

"Apple fait face à des difficultés colossales", avec des concurrents chinois qui "ont développé leur offre vers le moyen et haut-de-gamme et proposent leurs propres produits-phares", indique à l'AFP Jessie Ding, de Canalys. Les écrans cassés restent la principale cause de dégâts pour les smartphone - et Apple et Samsung ont encore beaucoup de travail à faire en la matière.

Recommande: