L'inclusion financière, "un catalyseur de la croissance économique" (gouverneur BCEAO)

21 Septembre, 2016, 00:28 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'inclusion financière,

Furusawa a donné ces indications lors d'une conférence régionale sur l'inclusion financière, organisée par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) en collaboration avec le FMI.

Elle a enregistré la participation de plusieurs décideurs chargés de l'élaboration et de la mise en œuvre des politiques économiques, à savoir les ministres chargés des finances et les gouverneurs de banques centrales des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest.

"Les principaux groupes cibles visés par cette stratégie régionale d'inclusion financière sont les populations exclues du système financier classique, notamment les populations rurales, les femmes, les jeunes, les Petites et moyennes entreprises et les personnes à faible éducation financière", a t -il dit à l'ouverture mardi au siège de la BCEAO d'une conférence régionale sur la promotion de l'inclusion financière.

"Nous ne devons cependant pas perdre de vue que notre volonté à élargir le champs d'accès aux services financiers et les actions à entreprendre dans cette optique doivent s'inscrire dans un cadre sécurisé", avertit le gouverneur de la BCEAO. Il s'agit de parler de la "Finance pour tous: promouvoir l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest ".

Si l'on en croit le directeur adjoint du Fonds monétaire international (FMI), le taux d'accès de la population africaine aux services financiers tourne autour de 34%, même en comptant avec le développement de la banque mobile.

Recommande: