Hillary Clinton reprendra sa campagne électorale jeudi

15 Septembre, 2016, 11:57 | Auteur: Lynn Cook

De son côté, Donald Trump a avancé des propositions destinées à permettre aux familles américaines de déduire de leur impôt sur le revenu leurs frais de garde d'enfants et à accorder un congé maternité payé aux femmes auxquelles leur employeur ne le propose pas.

Hillary Clinton avait alors jugé "terrifiant" que Donald Trump puisse dire "préférer" le président russe à Barack Obama. Il s'agit de la dernière mesure en date pour tenter de mettre fin aux longues spéculations sur la santé de la candidate - des spéculations qui ont atteint leur apogée dimanche, lorsque Mme Clinton a été filmée en train d'être aidée à monter dans un van, les pieds traînant sur le sol.

Selon son médecin, l'ancienne secrétaire d'Etat de bientôt 69 ans est apte à assumer la fonction présidentielle.

Son médecin, Lisa Bardack, a précisé dans un courrier de deux pages transmis à la presse que Mme Clinton, qui doit reprendre la campagne jeudi, avait souffert d'une forme modérée "non contagieuse" de pneumonie, et avait été soignée par antibiotiques. Or cette campagne se joue particulièrement sur la personnalité des candidats", indique Dominique Simonnet, écrivain et auteur avec Nicole Bacharan de "First ladies, à la conquête de la maison blanche " qui sera publié le 22 septembre prochain. Il donne sa pression artérielle, son niveau de cholestérol, le fait qu'elle prend des médicaments pour hypothyroïdie et détaille aussi les autres médicaments que prend la candidate démocrate, notamment des anticoagulants. Elle doit repartir en campagne jeudi avec un discours à Greensboro, en Caroline du Nord, et à Washington, après avoir annulé tous ses déplacements de lundi à mercredi.

Agée de 68 ans, Mme Clinton a été filmée chancelante lors de la cérémonie de commémoration des attentats du 11-Septembre à New York après avoir contracté une pneumonie.

Les démocrates veulent maintenant prendre Donald Trump à son propre jeu en le défiant de publier un bulletin aussi précis. Le texte affirmait que s'il était élu, il serait le président en meilleure santé de l'histoire.

Mercredi, son porte-parole a ainsi pris les devants en expliquant que la candidate démocrate avait "passé la journée à rattraper ses lectures de dossiers ", "à passer des appels ", et "regardé à la télévision le discours du président Obama à Philadelphie ".

L'incident médical, le premier officiellement en 17 mois de campagne, l'a forcée à annuler une tournée dans l'ouest du pays, laissant le terrain libre au candidat républicain à une période où les candidats augmentent traditionnellement le rythme. Ce qui ne peut qu'entamer encore un peu la confiance des électeurs après l'affaire des e-mails, où on lui reprochait d'avoir mis en danger des secrets d'Etat en utilisant sa messagerie privée quand elle était secrétaire d'État, de 2009 à 2013, au lieu d'une adresse gouvernementale sécurisée. Et ce n'est pas seulement sur leur état général que les débats vont bon train, mais sur leur manque de transparence.

Pour redorer son blason, Hillary Clinton a tout intérêt à profiter du soutien de l'actuel président des Etats-Unis.

" J'ai vu ce qu'elle pouvait accomplir (...) elle n'abandonne jamais!".

Recommande: