JO 2016: des hackers russes accusent des athlètes américains de dopage

14 Septembre, 2016, 01:33 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Les joueuses de tennis américaines Venus et Serena Williams sont concernées par ces accusations

Coup de tonnerre dans la planète sport.

Des stars américaines sont accusées de dopage, à commencer par Simone Biles, quadruple championne olympique de gymnastique artistique à seulement 19 ans.

Simone Biles, par exemple, aurait pu consommer en toute impunité des psychostimulants et des amphétamines.

Des hackers russes ont piraté la base de données de l'Agence mondiale antidopage et publié des renseignements confidentiels sur des athlètes américains présents aux JO de Rio, a annoncé mardi l'AMA. "L'AMA regrette profondément cette situation et est consciente de la menace représentée pour les athlètes dont des informations confidentielles ont été divulguées par cet acte criminel", a ainsi précisé dans un communiqué Olivier Niggli, le directeur général de l'AMA. Les pirates russes auraient ainsi obtenu des mots de passe leur permettant d'accéder aux données relatives aux athlètes sur le système de gestion et de localisation de l'Agence (dit Adams), qui permet d'assurer le suivi des contrôles antidopage des sportifs. L'Agence mondiale antidopage croit cependant savoir qu'aucune autre donnée n'a été ciblée par Fancy Bear.

Le Comité international olympique (CIO) a aussi condamné cette cyber attaque "clairement destinée à souiller la réputation d'athlètes propres", tandis que l'Agence antidopage américaine (Usada) a, elle, fustigé un acte "lâche et méprisable".

Mais ces analyses s'expliquent par la présence d'autorisation à usage thérapeutique (AUT) pour les substances en question.

Pour sa part, Venus Williams s'est dit "consternée d'apprendre que mes données privées médicales avaient été piratées par des hackers et publiées sans ma permission".

Le contrôle n'est toutefois pas considéré comme positif si l'athlète peut se prévaloir de justificatifs médicaux, ce qui est le cas pour les sportifs concernés par ce piratage.

Recommande: