"Je n'ai pas menti au Président les yeux dans les yeux" — Cahuzac

14 Septembre, 2016, 01:24 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'ex-terroriste du GIA Merouane Benahmed

Cahuzac et son ex-femme Patricia Ménard ont démenti avoir mis en place un "système organisé" de fraude familiale. L'ex-ministre du Budget sous-entend que le chef de l'Etat l'a encouragé à continuer à nier l'existence de son compte caché. Le 5 décembre 2012, au lendemain des révélations de Mediapart, Jérôme Cahuzac, jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscale et blanchiment, dit avoir été reçu par François Hollande pour un entretien en tête-à-tête dont il n'a jamais été fait mention jusqu'à présent.

Jérôme Cahuzac a livré quelques petites bombes lors de son audition. "J'ai cru que je pouvais et que je devais le faire", commence l'ex-ministre du Budget.

Patricia Cahizac doit notamment s'expliquer sur le compte ouvert sur l'île de Man en 1997, et sur ceux ouverts plus tard à Genève, sur fond de brouille avec son époux.

Il avait déjà créé l'étonnement en début de semaine en évoquant la figure de Michel Rocard dont l'activité politique aurait en partie été financée par le compte en Suisse de l'ex-ministre de François Hollande.

L'épouse se rend "environ trois fois par an" à Londres retirer entre "8000 et 9000 euros". Elle profitait de visites à l'Institut de trichologie - "du grec 'tricho' qui veut dire 'cheveu'", précise-t-elle.

"Ma femme n'acceptait pas ou en tout cas très mal que je n'assume pas la moitié des dépenses familiales", déclare aussi M. Cahuzac. "Je ne crois pas". Il n'y avait plus rien de solide dans mon couple.

"Je savais que pour mon mari c'était important de passer des vacances dans de beaux endroits, dans des hôtels de luxe". Elle déplace ses avoirs dans la banque Gonet. Réponse alors de l'intéressé: "Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte en Suisse". A eux deux, ils ont subi un redressement fiscal de plus de 2,5 millions d'euros. Et le mécanisme mental de Jérôme Cahuzac se met en marche: s'il a menti ce n'est pas tout à fait de sa faute, un discours parfaitement argumenté, sans hésitation comme s'il avait réfléchi longtemps à ce qu'il allait dire: "Ca a pris 40 à 45 secondes".

La filiale suisse de la banque française lui signifie en 2010 qu'elle est devenue persona non grata du fait des responsabilités politiques de son mari, qui cette année-là devient président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale. "Utiliser les comptes de ma mère, c'est la preuve de cet échec".

Moments très difficiles pour le prévenu Cahuzac à la barre. Le couperet tombe en septembre 2009.

Le divorce du couple sera prononcé fin 2015. Jérôme Cahuzac risque jusqu'à sept ans de prison et un million d'euros d'amende.

Recommande: