Une interview clé d'Envoyé Spécial diffusée le 29 septembre — Bygmalion

09 Septembre, 2016, 04:01 | Auteur: Sandy Vega
  • Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont recueilli le nombre de parrainages nécessaire

Le reportage d'Envoyé Spécial sur le financement illégal de la campagne de 2012 a mis le feu aux poudres à France Télévisions.

Après plusieurs semaines de tensions, Michel Field, le directeur de l'information de France Télévisions, et l'équipe du magazine désormais dirigé par Elise Lucet, ont trouvé un accord jeudi: "Envoyé spécial " diffusera le 29 septembre l'intégralité de l'interview exclusive de Franck Attal, spécialiste de l'événementiel, homme-clé de l'affaire Bygmalion, chargé de l'organisation des meetings de Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2012. Sauf que la diffusion de ce reportage intervient après une crise aigüe au sein de la chaîne. Selon nos informations, la diffusion de l'enquête est d'abord prévue pour le jeudi 13 octobre.

L'entourage de Nicolas Sarkozy a également réfuté toute intervention mais s'est interrogé sur "le sens de la démarche" en plein débat des primaires et dans un contexte d'instruction judiciaire. Certaines rumeurs parlaient d'une diffusion allégée ce 8 septembre. Des pressions évoquées aussi par les syndicats mais que Michel Field a "formellement démenties" mercredi. Elle ajoute avoir été en contact avec Michel Field. Avant même le réquisitoire du procureur, Michel Field, dès cet été, avait estimé qu'il fallait repousser ce sujet au-delà des primaires de la droite, c'est à dire après la fin novembre. Selon le Canard, l'ex-président a menacé France Télévisions, en cas de diffusion du sujet avant la primaire, d'annuler sa participation à l'"Emission politique" de David Pujadas et Léa Salamé le 15 septembre. Et jetterait provisoirement aux oubliettes le documentaire. "C'est un bras de fer entre Elise Lucet, nommée pour son indépendance, face à un directeur de l'info qui semble avoir oublié les principes du journalisme".

Ca commence bien. Alors qu'Elise Lucet ne prend officiellement ses fonctions de productrice et présentatrice d'Envoyé Spécial sur France 2 que le 29 septembre, en remplacement du duo Guilaine Chenu- Françoise Joly, voilà que les ennuis s'amoncèlent déjà.Habituée aux gros coups de pression et aux enquêtes difficiles surtout dans le secteur du tabac ou des produits phyto-sanitaires, voilà que la journaliste doit à nouveau batailler. Journalistiquement, le choix n'est pas absurde, puisque les réquisitions du parquet. Et pourtant, ce lundi, l'hebdomadaire "Le Canard Enchaîné" apprenait à ses lecteurs que le reportage ne serait pas diffusé. Field a-t-il tenté le passage en force?

Des extraits de l'interview sont passés ce jeudi au JT de France 2 dans un sujet de six minutes.

On attend le prochain épisode du psychodrame.

L'affaire Bygmalion n'en finit pas de faire des vagues.

Mercredi, après discussions entre Michel Field et Élise Lucet, France Télévisions s'est finalement déclarée prête à diffuser l'enquête " avant la fin de l'année ". C'est-à-dire, lorsqu'elle représentera un moindre danger pour Nicolas Sarkozy.

Recommande: