Salah Abdeslam refuse encore de parler aux juges

09 Septembre, 2016, 04:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Attentats du 13 novembre : nouvelle audition pour Salah Abdeslam

"Je n'ai aucune information sur le fait de savoir s'il va parler ou pas", a déclaré son avocat français Frank Berton devant les journalistes, avant de monter avec son confrère belge Sven Mary dans le bureau du juge d'instruction.

"Il justifie que c'est un droit, qui est légal, dont il bénéficie et donc tout simplement qu'il entend exercer ce droit qui lui appartient", a rapporté maître Berton. Tôt ce jeudi 8 septembre 2016, il a été extrait de sa cellule de Fleury-Mérogis (dans le sud de Paris) pour être amené sous bonne escorte au tribunal. Car l'homme de 26 ans avait refusé de se rendre à un interrogatoire du juge antiterroriste le 7 juillet dernier. Pour éviter toute tentative d'évasion ou de suicide, le détenu, à l'isolement, est filmé par deux caméras dans sa cellule, et par d'autres dans sa salle de sport et pour ses promenades.

Fin juillet, le Conseil d'Etat a estimé que ce dispositif n'était pas disproportionné au vu du "caractère exceptionnel des faits terroristes" pour lesquels il est poursuivi. "Un autre débat pourrait toutefois avoir lieu". Il semble avoir erré durant la nuit, avant d'être récupéré par deux amis partis de Bruxelles pour l'exfiltrer en Belgique. Après avoir déposé les 3 kamikazes qui se sont fait explosés aux abords du stade de France pendant le match amical France-Allemagne, celui-ci est alors allé garer sa voiture dans le 18 ème arrondissement avant de prendre le métro et de ressortir quelques stations plus tard afin d'acheter une carte de téléphone et contacter Mohamed Amri afin qu'on puisse venir le chercher et le ramener en Belgique. Les enquêteurs pensent également qu'il a participé à l'acheminement de jihadistes en Europe.

Recommande: