Des bonbonnes de gaz retrouvées dans une voiture à Paris

08 Septembre, 2016, 00:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Devant la cathédrale Notre Dame de Paris

Les investigations se poursuivent dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet antiterroriste de Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Dans cette petite rue interdite au stationnement, le véhicule, dont les feux de détresse clignotaient, a attiré l'attention d'un voisin, "employé de bar", selon Europe 1. Et plus étrange encore, ses clignotants étaient allumés comme pour signaler que les terroristes peuvent frapper quand ils veulent où ils veulent. Plutôt rassurant, les bonbonnes n'étaient reliées à aucun détonateur ni système de mise à feu, ce qu'une source proche du dossier a confirmé à L'Express. A l'intérieur de la voiture qui avait l'air abandonnée, les forces de l'ordre ont trouvé 6 bouteilles de gaz, cinq pleines dans le coffre et une sixième vide sur le siège avant. Le Figaro etL'Express mentionnent également "un feuillet sur lequel sont inscrits des mots en arabe", et qui est "toujours en cours de traduction". La berline sombre, une Peugeot 607 sans plaque d'immatriculation, était garée aux abords de la cathédrale Notre-Dame, dans le centre de Paris.

Un couple a été interpellé par la police mardi.

"On pense qu'il a essayé de faire un coup d'essai", précise-t-on. "Le véhicule est resté stationné pendant pratiquement deux heures, d'après mes informations", dans une zone où le stationnement "est interdit", détaille l'élue sur BFMTV.

La Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) a été saisie de l'enquête. Les églises sont, en outre, régulièrement ciblées par les djihadistes, comme l'illustre l'attaque au couteau commise par deux jeunes fanatisés à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Recommande: