Burkina Faso : tous les anciens ministres de Compaoré convoqués à la gendarmerie

08 Septembre, 2016, 00:36 | Auteur: Lynn Cook

Tous les anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, du moins, ceux qui résident encore au Burkina Faso, sont priés de se présenter ce mardi dans les locaux de la gendarmerie nationale.

Les ex-dignitaires du régime Compaoré ont répondu à une convocation d'une commission rogatoire de la Haute Cour de justice.

Les auditions des ministres du dernier gouvernement du président déchu Blaise Compaoré ont commencé hier à Ouagadougou, a constaté un journaliste à la gendarmerie qui agit sur ordre de la Haute Cour de justice.

Les faits reprochés aux anciens ministres se rapportaient aux blessures volontaires, complicité des coups et blessures volontaires, assassinats et complicités d'assassinat.

Cette instance ayant adopté le projet de loi portant modification de la Constitution en son article 37, disposition qui limite le nombre de mandats présidentiel à deux. A noter que parmi les ministres concernés, figure Djibrill Bassolé, ancien ministre des affaires étrangères actuellement incarcéré à la Maison d'arrêt et de correction des armées (MACA) pour son implication présumée dans le coup d'Etat de septembre 2015.

L'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 a causé de nombreux blessés et une trentaine de morts.

Blaise Compaoré, qui a passé 27 ans au pouvoir, vit en exil en Côte d'Ivoire.

Recommande: