Le chef de Boko Haram blessé dans un raid aérien — Nigeria

24 Août, 2016, 00:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Le chef de Boko Haram blessé dans un raid aérien — Nigeria

Il recommande à l'armée de s'engager davantage aux côtés des populations des territoires repris aux mains de Boko Haram dans le Nord du pays. Mais "pour un combat efficace, l'armée doit renforcer son engagement envers des valeurs d'intégrité, de bonne gouvernance, d'éducation, de compassion, de sécurité et de respect des droits de l'homme".

"J'ai dit blessé, s'il y a d'autres développements, je vous le ferai savoir", a ajouté l'officier après avoir été interrogé par l'AFP. De nombreuses ONG ont à plusieurs reprises en effet accusé les troupes nigérianes d'avoir usé d'une force excessive ou d'avoir commis des crimes extra-judiciaires contre des supposés insurgés de Boko Haram. Les commandants terroristes de Boko Haram confirmés morts sont Abubakar Mubi, Malam Nuhu et Malam Hamman, entre autres.

Shekau dirige un groupe islamiste d'une "violence extrême", selon les termes du secrétaire d'Etat américain.

Le président nigérian Muhammadu Buhari s'est entretenu mardi avec le secrétaire d'État des États-Unis en visite, John Kerry, pour discuter d'un certain nombre de questions comprenant les efforts de lutte contre le terrorisme, l'économie, et la lutte contre la corruption.

Boko Haram prétend se battre pour renverser le gouvernement du Nigeria et établir un Etat islamique dans le nord du pays. L'enveloppe s'ajoute aux 318 millions de dollars déjà versés depuis 2015 par Washington, ce qui en fait le plus grand contributeur international.

La veille, dans l'Etat voisin de Zamfara, huit personnes ont été tuées par la foule pour avoir tenté d'aider un homme accusé de blasphème. Le secrétaire d'Etat a assuré que Washington continuera sa coopération militaire et humanitaire avec le Nigeria. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: