Le marché automobile en baisse de 9,6% en juillet 2016 — France

02 Août, 2016, 00:58 | Auteur: Aubrey Nash
  • Avec Volkskwagen et Nissan PSA fait partie des groupes les plus touchés./illustration AFP

Sur les sept premiers mois de l'année, la hausse du marché automobile français ressort à 6,11%, contre +8,4% sur les six premiers mois.

Pour certains constructeurs, le recul est encore plus sévère: chez PSA, les immatriculations ont plongé de 17,4% en juillet.

Le marché français des voitures particulières neuves baisse de 0,6% à nombre de jours ouvrables comparable en juillet 2016 par rapport au même mois de 2015, d'après le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA). Une première depuis décembre 2014. La faute à " une politique de prix à laquelle est très attachée Carlos Tavares", le PDG du groupe, décrypte Jean-François Belorgey, spécialiste du secteur au sein du cabinet Ernst&Young. La décélération ne remet pas en cause la prévision annuelle du CCFA de +2 % à +5 %.

D'ici la fin de l'année, le Mondial de l'automobile en octobre à Paris et les lancements de nouveaux modèles devraient ponctuellement doper un marché en dents de scie, prédit-il.

C'est le groupe PSA qui s'avère le plus affecté avec un repli général de 17,4% largement imputables aux contre-performances de Citroën (-26%) et de la marque DS (-15,9%).

Parking de voitures neuves Peugeot Citroën DS sur le site PSA de Poissy.

Selon la même source, les constructeurs qui parviennent à maintenir des résultats positifs sont peu nombreux avec en tête le groupe B.M.W (+10,3%), suivi du groupe Daimler (+5,9%) et Hyundai (+3,7%). Les marques françaises représentent aujourd'hui 50,84% du marché hexagonal. D'un constructeur à l'autre, les situations sont cependant bien différentes.

Recommande: