La grève coûtera "des millions d'€" — Air France

02 Août, 2016, 00:54 | Auteur: Aubrey Nash

Après une semaine de contestation, le trafic devrait revenir quasiment à la normale ce mardi chez Air-France, a annoncé la compagnie dans un communiqué ce lundi. Dans le détail, elle compte faire voler 100% de ses vols long-courriers, sans limitation de capacité, près de 90% de ses vols intérieurs et 85% des vols moyen-courrier au départ de et allant vers Paris-CDG. Un chiffre en diminution par rapport à dimanche, où la compagnie annonçait 42% de grévistes chez le personnel navigant commercial (PNC).

À Roissy Charles-de-Gaulle, 97% des vols longs-courriers étaient maintenus, ainsi que 81% des vols moyens-courriers et 83% des vols domestiques, selon la même source, qui n'a pas fait état d'annulations "à chaud", non annoncées à l'avance par Air France. "Des annulations et des retards de dernière minute ne sont pas à exclure", avait prévenu dimanche la compagnie aérienne avant de préciser également que "des difficultés dans la composition des équipages sont également susceptibles d'entraîner des limitations dans le nombre de passagers par vol". Ce mouvement a touché des dizaines de milliers de passagers et son coût devrait se chiffrer en "dizaines de millions d'euros". Ce mouvement fragilise encore plus la situation d'Air France, qui évalue l'impact financier de cette grève à " quelques dizaines de millions d'euros ".

"Ce mouvement a notamment comme impact de toucher négativement les résultats économiques" de la compagnie, a ajouté le PDG, en confirmant cependant que l'entreprise "devrait rester avec un résultat d'exploitation positif en 2016". "La direction a fait le choix de la rupture du dialogue social".

La grève déclenchée en plein chassé-croisé estival par deux syndicats représentatifs d'hôtesses et de stewards d'Air France, l'Unsa-PNC et le SNPNC vise à protester contre un nouvel accord collectif devant entrer en vigueur le 1er novembre. Ils jugent cette durée insuffisante, invoquant un besoin de "stabilité".

La grève à Air France va se prolonger jusque dans la soirée du mardi 2 août, selon les informations délivrées par la compagnie aérienne. Il a ajouté que le dépôt d'un nouveau préavis de grève n'était pas exclu.

Les pourparlers sont dans l'impasse, a fait savoir Christelle Auster, secrétaire générale adjointe du Syndicat national des personnels navigants commerciaux, en menaçant d'une nouvelle grève suite à l'action actuelle, qui se termine ce mardi.

Recommande: