Accord entre Pacifico et Pertamina — Maurel & Prom

02 Août, 2016, 00:42 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le président du groupe français Maurel and Prom Jean-François Hénin le 29 mars 2007 à Paris lors d'une conférence de presse  AFP  Archives

Maurel & Prom prend acte de laccord annoncé ce jour entre Pacifico et Pertamina.

Pacifico et Pertamina ont signé un accord relatif à la cession de la totalité de la participation de 24,5% détenue par Pacifico dans Maurel & Prom à un prix de 4,2 euros par action.

Par ailleurs, si le baril de Brent dépasse 65 dollars pendant 90 jours consécutifs, une prime de 0,5 euro par action sera accordée.

Pacifico et Pertamina ont indiqué que ce projet reste sujet à la réalisation de conditions suspensives réglementaires et que Pertamina sest engagée, en cas de réalisation de la transaction, et sous réserve de la recommandation favorable du conseil d'administration de Maurel & Prom, à déposer une offre publique dacquisition volontaire selon les mêmes termes que ceux offerts à Pacifico.

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

A titre de comparaison, l'action Maurel & Prom a clôturé à un prix de l'ordre de 2,8 euros vendredi soir.

Lors d'un entretien par téléphone accordé à Reuters, le PDG a précisé que les premiers contacts avec Pertamina avaient eu lieu il y a près de quatre ans mais que, à l'époque, la hausse des cours du pétrole et ses conséquences en termes de valorisation avaient bloqué toute opération.

Détenu à 38% par des actionnaires individuels et à 28% par des institutionnels à fin janvier, Maurel et Prom n'a jamais fait secret de son désir de convoler pour assurer sa compétitivité et participer à une concentration qu'elle juge inéluctable dans le secteur pétrolier.

Pour Pertamina, présente dans les secteurs de l'exploration et production, du raffinage, de la distribution et du marketing, tout l'enjeu consiste à aller chercher de nouvelle réserves pétrolières à l'international. Je ne sais pas avec qui, ni comment [.] mais tous les acteurs réfléchissent à comment combiner leurs forces " ", avait indiqué Jean-François Hénin voilà un an.

Le Groupe réalise lessentiel de son activité en Afrique via lexploitation dactifs onshore déjà développés (Gabon et Tanzanie) et dune participation significative (21,37 %) dans SEPLAT, un des opérateurs indigènes leader au Nigéria.

Recommande: