Trump réfute les propos du père d'un soldat mort en Irak

01 Août, 2016, 00:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump réfute les propos du père d'un soldat mort en Irak

Des propos controversés de M. Trump ces derniers jours sur la Russie et sur des emails de Mme Clinton et du parti démocrate ont alimenté son procès en incompétence, le camp Clinton l'accusant d'encourager "une puissance étrangère à espionner son opposant politique".

Vous avez vu une erreur?

Le discours d'Hillary Clinton lors de la convention démocrate a été un peu moins suivi à la TV que la prestation de Donald Trump devant les républicains la semaine précédente.

Lors de la convention démocrate ayant investi Hillary Clinton, Khizr Khan, père d'un soldat américain tué en Irak, a fustigé les positions de Donald Trump à l'égard des musulmans. "Il serait une meilleure personne (.) mais il a une âme noire", a déclaré Khizr Khan sur CNN(vidéo en anglais), la voix chargée d'émotion, estimant que le parti républicain devrait "répudier" Donald Trump. Donald Trump passe son temps à salir la réputation des musulmans. "Il aime construire des murs et veut nous bannir de ce pays", avait-il accusé.

Jeudi soir, dans une intervention devant les délégués démocrates, Khizr Khan, à côté de son épouse, avait exprimé leur "reconnaissance d'être ici, avec vous, en tant que patriotes américains musulmans, dans notre loyauté indivisible pour notre pays". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. Vendredi, les deux candidats se sont violemment disputés à distance, chacun tentant de capitaliser sur l'effet médiatique des conventions de leur parti respectif qui les ont tout deux été désignés pour conquérir la Maison Blanche le 8 novembre. Et d'ajouter: "Je travaille très, très dur".

"Nous savons que les services de renseignement russes ont piraté le Comité national démocrate et nous savons qu'ils se sont arrangés pour qu'un grand nombre de ces e-mails soient diffusés et nous savons que Donald Trump a montré une volonté très troublante de soutenir Poutine", a déclaré Clinton dans une interview à Fox news. "Je crois que j'en ai fait beaucoup", se targue l'homme d'affaires.

"Si vous regardez sa femme, elle se tenait debout là-bas, elle n'avait rien à dire. Elle n'avait probablement pas le droit de dire quoi que ce soit", pense-t-il, sous-entendant que c'est à cause de sa religion.

Hillary Clinton a réagi samedi par communiqué pour défendre la mère, Ghazala Khan.

Khizr Khan n'a pas non plus ménagé Donald Trump ce dimanche sur CNN.

À cela, la mère de Humayun Khan n'a pas manqué de répondre.

Donald Trump dans Cleveland dans l'Ohio le 21 juillet 2016.

"Je ne sais pas de quel islam il a entendu parler".

"Quand je suis entrée sur scène à la Convention, avec cette grande photo de mon fils derrière moi, je pouvais à peine me retenir", explique-t-elle. "Juste en parler est difficile pour moi en permanence". "J'en suis désolée, il ne sait pas ce qu'est l'islam", a ajouté Ghazala Khan.

Khizr et Ghazala Khan sur scène à la Convention républicaine. Khizr Khan avait notamment dénoncé à la tribune les propos anti-musulmans et anti-immigrés de Donald Trump.

Recommande: