Nouveaux rassemblements interreligieux, deux gardes à vue se poursuivent — Prêtre assassiné

01 Août, 2016, 03:03 | Auteur: Sandy Vega
  • Une personne tient un document lors d'une messe dans la chapelle du Saint-Sacrement à l'église Notre Dame de Bordeaux le 26 juillet 2016

Un cousin d'Abdel-Malik Nabil Petitjean, l'un des deux auteurs de l'attaque meurtrière contre l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), devait être présenté dimanche à un juge antiterroriste en vue de sa mise en examen, annonce le parquet de Paris.

A Rouen, l'auguste cathédrale était pleine à craquer.

Temps fort de la cérémonie, le rituel du geste de paix, au cours duquel catholiques et musulmans se sont serrés dans les bras les uns les autres. Une cérémonie?cuménique est également prévue dans une église de Bordeaux. "Tous ses collègues de travail, ses copains, disent qu'il était poli et serviable", a encore dit son père adoptif.

Les enquêteurs cherchent à déterminer comment les deux hommes, qui habitaient à près de 700 kilomètres l'un de l'autre, se sont connus. "La mort du prêtre Hamel nous donne une responsabilité et un devoir historique de continuer son oeuvre de paix", a déclaré à l'AFP Otmane Aissaoui, imam de la mosquée Arrahma. Cet appel a été relayé pour les protestants par leurs fédérations, et le grand rabbin de France Haïm Korsia s'y est associé. Il est mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle" dans le cadre de l'information judiciaire ouverte ce dimanche par le parquet de Paris. Quant au demandeur d'asile syrien, la photocopie de son passeport a été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche.

En revanche, "aucun élément n'a démontré sa quelconque implication" dans la prise d'otages du 26 juillet dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, selon une source proche de l'enquête.

"Selon L'Express, qui retranscrit des messages envoyés via la messagerie cryptée Telegram, il avait évoqué son projet et en avait décrit par avance le mode opératoire, mentionnant " un couteau " et " une église ".

Le jeune homme a été arrêté en Suisse et remis à la France alors qu'il tentait de se rendre en Syrie. Une vidéo d'Abdel Malik Petitjean, dans laquelle celui-ci prêtait allégeance à l'EI et évoquait "une action violente", avait été trouvée dans un téléphone à son domicile.

Un autre homme de 19 ans, Omar C., a été écroué. Il s'était rendu en Turquie début juin avec Petitjean avant d'être refoulé comme lui. "Dans une interview au Monde, le Premier ministre Manuel Valls a prôné " une remise à plat " pour " inventer une nouvelle relation avec l'islam de France ".

C'est par son frère qu'il a appris que son fils était le terroriste abattu à la sortie de l'église avec Adel Kermiche après avoir tué le père Jacques Hamel et blessé un paroissien.

Recommande: