De nouveaux records en vue avec Alcoa — Wall Street

13 Juillet, 2016, 00:57 | Auteur: Aubrey Nash
  • La Bourse de New York reste sur son élan favorable lundi à la mi-journée bénéficiant d'un regain d'engouement pour les actions  GETTY IMAGES NORTH AMERICA  AFP  Archives

L'indice élargi S&P 500 a battu un record de clôture qui tenait depuis mai 2015 à 2137,16 points, soit une hausse de 0,34% ou 7,26 points.

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, le S&P 500 établissant dans les premiers échanges un nouveau record, toujours soutenu par des chiffres de l'emploi au mois de juin aux Etats-Unis meilleurs que prévu.

Les indices Dow Jones et S&P-500 de la Bourse de New York ont inscrit de nouveaux records mardi tandis que le Nasdaq repassait en territoire positif pour 2016 grâce au rebond des cours du pétrole, à l'amélioration des perspectives économiques mondiales et aux espoirs d'une progression des bénéfices des entreprises. Ces secteurs se sont repliés de respectivement 0,54% et 1,37% mardi.

"C'est la continuation des derniers jours", a déclaré Art Hogan, chez Wunderlich Securities, évoquant parmi les éléments moteur de cette progression, plus ordonnée qu'enthousiaste, "la promesse de nouvelles mesures de relance au Japon et de la Banque d'Angleterre, la stabilisation des marchés obligataires (.), un affaiblissement du dollar face à l'euro et à la livre".

Les Bourses européennes donnaient aussi l'exemple avec une nouvelle fois des clôtures en nette hausse.

Le géant de l'aluminium et des métaux composites Alcoa, qui avait déjà progressé la veille en anticipation de ses résultats grimpait encore de 4,98% à 10,65 dollars.

Du coup, "on retrouve enfin de l'appétit pour le risque, le marché obligataire se comporte bien, on voit que les valeurs défensives comme celles liées à la consommation courante et aux services de base sont faibles", s'est encore réjoui M. Bilello. Les investisseurs saluaient un recul moins prononcé qu'attendu de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au deuxième trimestre, et la confirmation de ses prévisions de ventes en dépit du marasme du secteur. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 1,402% contre 1,356% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,117% contre 2,095% à la veille du week-end.

Le fabricant de disques durs Seagate a bondi de 21,83% après avoir fait état d'estimations de résultats supérieurs aux attentes des analystes. Il a relevé sa prévision de ventes et il a annoncé la suppression de 14% de ses effectifs.

Le laboratoire Sage Therapeutics prenait encore plus le large, avec une hausse de 37,68% à 46,33 dollars, après des essais concluants pour un traitement de la dépression post-partum. Elle va dépenser 1,2 milliard de dollars en actions et en numéraire pour acheter le britannique Odeon & UCI Cinemas Group au fonds Terra Firma.

Les opérateurs seront particulièrement attentifs aux déclarations des dirigeants d'entreprise, en particulier ceux des grandes banques qui publieront leurs résultats cette semaine, sur les conséquences du vote britannique en faveur d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

Le constructeur de voitures électriques Tesla a cédé 0,06% à 224,65 dollars. Selon le Wall Street Journal les autorités boursières lui reprochent d'avoir trop tardé à informer ses actionnaires après des accidents mettant en cause son système de pilotage automatique.

Recommande: