Nouvel accident impliquant le mode Autopilot — Tesla Model X

10 Juillet, 2016, 21:45 | Auteur: Sandy Vega
  • Elon Musk fondateur charismatique de Tesla a imposé à Tesla un rythme de croissance mais les process industriels ne suivent pas

Il s'agit du premier accident mortel impliquant une Tesla réglée en "mode automatique" sur les quelque 209 millions de kilomètres parcourus par ces véhicules depuis leur mise en circulation, précise la société dans un billet publié sur son blog.

En début d'année devant des parlementaires américains, Mme Cummings avait déjà appelé à n'autoriser la voiture autonome sur les routes que lorsque la technologie aura été complètement éprouvée. Ce second trimestre plus faible que prévu n'est pas le bienvenu alors que Tesla Motors fait l'objet d'une enquête sur sa berline Model S.

Les analystes doutent cependant de la capacité du groupe à monter en cadence. Par comparaison, il y aurait aux Etats-Unis en moyenne un mort tous les 150 millions de kilomètres parcourus par les voitures classiques, selon Tesla.

Tesla s'est engagé à construire 50.000 voitures au deuxième semestre et 500.000 par an à compter de 2018 pour satisfaire la forte demande pour sa première berline grand public, la Model 3.

Le patron-fondateur de Tesla, Elon Musk, a dévoilé la Model 3 ce printemps. Tesla souffre aussi de problèmes de qualité, à l'instar de portes qui ne veulent pas se verrouiller.

La communauté financière s'interroge par ailleurs sur la nécessité du mariage à 2,7 milliards de dollars annoncé entre Tesla et SolarCity, le producteur d'énergie solaire, autre bébé d'Elon Musk. L'objectif: devenir le "meilleur" producteur de voitures au monde. "On croit en cette mission, en ce qu'on est en train d'accomplir", avance-t-on à l'interne. "Je crains qu'il ne fasse faire un pas en arrière à l'industrie", ajoute-t-elle, regrettant que Tesla n'ait pas réglé les "points aveugles" attachés, selon elle, à Autopilot.

Le potentiel de la voiture autonome considérée avec l'électrique comme l'avenir de l'automobile a entraîné une course contre la montre entre Detroit, berceau de l'automobile américaine, et la Silicon Valley, temple de la technologie, pour savoir qui sera le premier à l'introduire sur les routes d'ici 2020.

La NHTSA continue cependant de recueillir des informations auprès de Tesla bien sûr, mais aussi de la police de Pennsylvanie et du conducteur lui-même, un automobiliste du Michigan.

Recommande: