Pokémon GO : les Européens en attente, les explications de Niantic

09 Juillet, 2016, 18:03 | Auteur: Lynn Cook
  • Pokémon GO : les Européens en attente, les explications de Niantic

Ce nouveau jeu utilise le principe de la réalité augmentée: on se balade sur une véritable carte de la ville dans laquelle on se trouve, grâce à la géolocalisation du smartphone, afin d'y attraper des Pokémon.

C'est la Northern Territory Police, Fire and Emergency Services qui publie ce message, et qui concerne le commissariat de Darwin, dans le nord de l'Australie. Les fans ont donc pu déjà commencer à s'immerger dans le jeu, dans le but d'attraper autant de Pokémon que possible. Ce mercredi 6 juillet, Niantic et The Pokémon Company ont surpris tout le monde en sortant Pokémon GO sur les boutiques d'application australiens et néo-zélandais, avant de l'étendre au Japon et aux États-Unis.

L'organisation en a aussi profité pour encourager les joueurs à être prudents et de surveiller leurs alentours en jouant à Pokémon Go. Pour tenter de contrer le phénomène, la police de Darwin a donc réalisé un post Facebook appelant les dresseurs à plus de retenue.

"Il est également conseillé de regarder devant soi, de lâcher votre écran, et de regarder de chaque côté avant de traverser la rue". Vous savez, ce Sabelette n'ira nulle part si vite!

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l'univers Pokémon, un Pokéstop est l'endroit où les joueurs peuvent obtenir un certain nombre d'éléments.

Dans Pokémon Go, certains types de monstres n'apparaissent seulement que dans leur environnement naturel.