2-0 Les Bleus sont plus légers — Albanie

25 Juin, 2016, 09:54 | Auteur: Ruben Ruiz

Il n'y a donc plus qu'un seul scénario qui puisse priver la Suisse d'une des deux premières places du groupe A: une défaite dimanche à Lille contre les Français couplée avec une victoire de la Roumanie contre les Albanais.

Antoine Griezmann a délivré les siens à la 90e minute d'une tête piquée sur un centre d'Adil Rami.

Au bout du temps additionnel et d'une ultime contre-attaque, Dimitri Payet a marqué d'une belle frappe enroulée le but du 2-0 (90e+5).

Ce mercredi soir, l'équipe de France affronte l'Albanie au Vélodrome. Tout n'est pas parfait, mais dans cet Euro, aucun match n'est facile.

L'échec. Au coup d'envoi, Didier deschamps avait choisi de laisser Paul Pogba et Antoine Griezmann sur le banc pour adopter un 4-2-3-1 avec Payet en meneur de jeu, et Coman et Martial en ailiers. Je voulais mettre de la vitesse et de la percussion sur les côtés pour les mettre en danger. De leur côté, les Albanais, privés de leur capitaine Lorik Cana, suspendu, se sont montrés dangereux deux fois par de l'ailier Hysaj mais ni Sadiku (25e) ni Lenjani (40e) ne sont parvenus à concrétiser. En seconde période, changement tactique avec l'entrée de Pogba. Cependant, l'Albanie sait être dangereuse comme le prouve Memushaj, dont la reprise vient mourir sur le poteau d'Hugo Lloris, battu sur cette action. Un frisson parcourt le Vélodrome. Ils étaient souvent nombreux dans leur surface et on a dû trouver des réponses que l'on n'avait pas pendant les 45 premières minutes. Au fur et à mesure que le chronomètre s'égrène, la pression monte et l'atmosphère devient de plus en plus pesante.

La France sans strass mais avec Payet. Longtemps tenus en échec, les Bleus n'ont rien lâché et ont été récompensés de leur effort par deux buts de Griezmann et Payet en toute fin de rencontre. Pour rester en tête, les Bleus peuvent donc se contenter d'un nul.

Sur sa lancée de France - Roumanie (2-1), qui avait réuni 14,4 millions de spectateurs le vendredi 10 juin dernier, TF1 a de nouveau rassemblé les supporters et les curieux mercredi soir lors du succès des Bleus face à l'Albanie (2-0). Cette fois, c'est 13,8 millions de spectateurs qui ont assisté à la rencontre derrière leur petit écran. "J'avais dit 2-0 contre la Roumanie je vais dire 2-0 contre l'Albanie".

Recommande: